La troisième édition du manuel Introduction à l'intervention auprès des victimes d'actes criminels est maintenant disponible!

Entièrement revue et augmentée, elle s’adresse à toute personne désireuse de connaître les besoins des victimes et les modes d’intervention à privilégier. Le manuel traite des notions les plus à jour en matière d’intervention auprès des victimes et de leurs proches. Il se veut un premier contact avec les particularités de ce champ de pratique professionnelle et un outil d’apprentissage pour s’y initier.

Cherchant à sensibiliser le lectorat aux principaux défis de l’intervention auprès des victimes d’actes criminels, l’ouvrage fournit aussi des références et des informations pour approfondir ce sujet.

 

Pour consulter la table des matières, cliquez ici »

Pour commander un ou des exemplaires, cliquez ici »

Sommaire

Les crimes d’honneur, comprendre pour agir  [PDF 199 Ko]
Yolande Geadah

L’état encore embryonnaire de la recherche sur les violences basées sur l’honneur au Québec et le besoin d’une approche interculturelle pour mieux comprendre et intervenir auprès des victimes  [PDF 297 Ko]
Estibaliz Jimenez | Marie-Marthe Cousineau

L’honneur qui tue !  [PDF 355 Ko]
Marie-Hélène Senay

Le mariage forcé de femmes immigrantes au Québec  [PDF 333 Ko]
Madeline Lamboley

Défis d’intervention en contexte interculturel : le cas de pratiques traditionnelles telles que l’excision et l’infibulation dans une perspective éthique et de santé publique au Canada
Bilkis Vissandjée | Shereen Denetto | Paula Migliardi | Jodi. A. Proctor

L’intervention du SPVM en matière de violence conjugale et intrafamiliale basée sur l’honneur continue d’évoluer  [PDF 63 Ko]
Carolyn Cournoyer | Sophie Tremblay

La pratique clinique au CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal  [PDF 98 Ko]
Suzanne Dessureault | Florente Démosthène

La violence basée sur l’honneur : mythe ou réalité ?  [PDF 235 Ko]
http://formationvbh.com/
Melpa Kamateros | Siran Nahabedian

Mères d’ailleurs – Filles d’ici, un projet et un guide de sensibilisation et d’animation  [PDF 112 Ko]
Patrizia Vinci

Exploration des besoins et des pratiques en lien avec la violence liée à l’honneur d’après le point de vue d’informatrices clés  [PDF 439 Ko]
Madeline Lamboley

Les besoins en matière de violences basées sur l’honneur : aspects communs et différences entre Montréal et les autres régions du Québec  [PDF 236 Ko]
Yasmina Chouakri

Le modèle britannique  [PDF 196 Ko]
Yolande Geadah

Sommaire

Pour faire une place aux victimes de la conduite avec facultés affaiblies  [PDF 299 Ko]
Marie Claude Morin

Quand la course dérape…  [PDF 419 Ko]
Arlène Gaudreault

Déclaration de la victime sur les conséquences du crime  [PDF 705 Ko]
Lise-Anne Lalonde

La loi fédérale sur la conduite avec facultés affaiblies
Robert Solomon |C. Lynch | L. Towell

Alcool et drogue au volant : Sensibiliser et intervenir pour diminuer le nombre de victimes  [PDF 574 Ko]
Sergent Bernard Caron | Geneviève Daoust

Canadian Sentencing Law and Impaired Driving  [PDF 484 Ko]
Robert Solomon | Deborah Perkins-Leitman

Le coût humain de la conduite avec facultés affaiblies au Canada
André Solecki | Katie Scrim

Les recours des victimes de crimes de la route  [PDF 878 Ko] 
Me Janick Perreault

La conduite avec les facultés affaiblies par la drogue au Canada : examen de la situation et recommandations
Erika Chamberlain | Robert Solomon

La vie après un traumatisme craniocérébral
Guy Lemieux

 

Les Cahiers de PV, no10, octobre 2016

Aux lendemains de l'affaire Shafia, les organismes communautaires intervenant auprès des femmes et des filles de toute provenance socioculturelle, les services policiers et de la protection de la jeunesse, les commissions scolaires, les institutions et le milieu de la recherche se mobilisent. Des comités de travail sont mis sur pied, des journées d’étude et d’action sont organisées et des projets de recherche sont mis en oeuvre. On s’efforce de définir, de circonscrire, de comprendre la problématique et d’identifier des pratiques d’intervention culturellement adaptées qui mettent au premier plan la sécurité et la protection des victimes avérées ou potentielles. Des outils de sensibilisation, de formation, de dépistage et d’évaluation des risques viennent à leur tour soutenir la pratique.

C’est le fruit de la plupart de ces travaux et les constats qui s’en dégagent que l'AQPV présente dans ce dossier. Bien que les milieux de pratique et de la recherche s’entendent pour dire qu’il reste beaucoup à faire, il demeure que la voie est tracée vers une meilleure compréhension de la problématique des violences basées sur l’honneur et l’amélioration de l’aide à apporter aux personnes vulnérables.

Sommaire et articles téléchargeables »

Commander la version papier »

Les Cahiers de PV, no9, mai 2014

Conduite avec facultés affaiblies par l’alcool ou la drogue, rage ou distraction au volant, conduite agressive ou dangereuse causant la mort ou des lésions corporelles, délit de fuite : les bulletins de nouvelles nous rapportent quotidiennement ces « accidents » qui coûtent la vie à plus de 1 000 personnes chaque année au Canada et qui en blessent des dizaines de milliers. Mais qu’arrive-t-il une fois la nouvelle passée ?

Les personnes et les familles touchées par ce fléau ont l’impression d’être laissées à elles-mêmes, de ne pas être entendues ou considérées, et, pire encore, de n’être pas de « vraies » victimes. Elles se voient confrontées à un manque de reconnaissance de la part d’instances administratives qui n’ont pas toutes la même sensibilité à leur endroit. Et si la cause se rend devant les tribunaux, ce qui est loin d’aller de soi, les victimes et leurs proches doivent louvoyer dans les méandres du système de justice pénale et jongler avec la lenteur des procédures, les multiples remises et la complexité des dossiers qui font intervenir des questions techniques de nature scientifique, juridique et constitutionnelle. Sans compter la source de frustrations qu’engendrent les sentences que l’on juge particulièrement clémentes en regard de la gravité des gestes posés.

Le parcours des victimes de crimes de la route est peu documenté. Il est difficile d’avoir un juste état de la situation. Même les statistiques sur le nombre de décès annuels attribuables à la conduite avec facultés affaiblies varient d’une organisation à l’autre en fonction des critères retenus. Néanmoins, nous avons tenté d’explorer diverses facettes de la problématique et de dresser un portrait des difficultés auxquelles les victimes doivent se buter dans l’exercice de leurs droits et recours. Souhaitons que cette édition permette de leur donner un « visage » et de mieux comprendre cette importante problématique.

Sommaire et articles téléchargeables »

Commander la version papier »

logo_cahiersPV.giflogo_infoPV.gifsignature.jpg